Siga Siga

mathilde lalle
La plasticienne Mathilde Lalle (Ass. Patchwork) souhaite travailler sur les notions de rythmes du corps et de corps en réseau dans le cadre de son travail actuel concernant le phénomène d’exode urbain en Grèce et dans les pays européens touchés par la crise économique. Elle souhaite réaliser une installation sonore multidiffusionnelle et la diffuser dans le Metabody Lab mais aussi mettre en place un cycle d’expérimentations transdisciplinaires avec des danseurs européens intéressés par ces questions.