Cassandre Munoz

Cassandre MUNOZ – dancer-performer – starts her training with Patricia Ferrara (groupe Unber Humber) and through theater workshops with Pierre Meurier (Cie Bosphore danse théâtre). She then goes to Berlin, receives her EAT diploma and participates to the pedagogical program of the CDC, 2013-2014. She then performs pieces by Aurélien Richard, Sophie Perez, Xavier Boussiron, Fabrice Lambert and Rita Cioffi. She has originated since 2009 the collective Volubile and works since 2014 with the Cie K. Danse.

Arnaud Courcelle

nono2Artiste numérique-musicien. Depuis 2011, Arnaud Courcelle se consacre à l’art et son travail s’intègre dans un processus visant la performance et l’improvisation. C’est dans cette perspective qu’il réalise des interfaces numériques et élaborera une réflexion autour de la création d’un langage commun entre les médiums artistiques. Il conçoit un logiciel pour la projection video, intégrant des modules gérant l’interaction homme-machine, lui permettant de jouer des formes à travers le mouvement des danseurs et du son des musiciens. Il crée des installations numériques tels Focal Z présenté au THSF à Toulouse et à DigiWorld à Montpellier, Nuit blanche écran noir, commande de La Salle Nougaro à Toulouse, Les Martines à La Chapelle-gély, Juke Box présenté aux soirées Crépuscule à Montauban, Il participe à la scénographie de spectacles vivants tels Electric Geisha, les Berceuses au butagaz, le Commando Nougaro, Les Hurlements de Léo chante Mano Solo avec Fred Kleinberg, Errance avec Jean-Marc Matos, L’Eloge de l’incertitude avec Etienne Schwartz. Il conçoit de même des installations vidéo-mapping interactives présentées lors du Festival Les Machines à Liver, au Théâtre Jean Villard en 2012, ainsi que l’habillage vidéo de la Gare Matabiau à Toulouse pour la Fête de la musique en 2012. Il intervient aussi à l’occasion de workshops sur le mapping et l’utilisation des capteurs et donne des conférences autour de l’art numérique d’aujourd’hui à La Chapelle-gély à Montpellier en 2013.
Depuis 2013, il collabore avec Philippe Boisnard. Leur travail a été exposé notamment à Paris, Berlin, Moscou, New-York, ainsi que 12 villes des Etats-Unis.(shape of memory, et une exposition pour le bateau l’hermione).

Carol Larruy

SONY DSCComédienne. Carol a suivi l’Atelier Gérard Philippe à Saint Denis dirigé par Daniel Mesguich et Philippe Duclos. Elle participe à différents stages avec notamment: Romain Fohr, Agnès Coisnay (Théâtre du mouvement Bordeaux),  Alexandro Meneguzzi (Rouen),  Jean Michel Rabeux (master-class), Anastasia Hyan (danse contemporaine). Elle a joué dans L’Anneau du Nibelung de Wagner dirigé par D. Mesguich à Nice puis à Paris, Lucrèce Borgia au TGP, Catastrophe de Samuel Beckett et Intérieur de Maeterlink mis enscène par Jean Damien Barbin. Elle intègre la formation Vers un Acteur Pluriel en 2008, puis joue dans les créations du Théâtre² l’Acte : Memorial Park, Qui Vive Psaume, Les Shlingueries de jean Yves Michaux, Ubu Enchaîné et dans sa propre adaptation: La Chambre de G.H.

Marcello Lussana

MarcelloLussanaMarcello Lussana est compositeur, ingénieur informaticien et penseur libre spécialisé dans les systèmes interactifs. Le point important de son travail se focalise dans l’interaction entre la musique et le mouvement humain. Il produit de la musique numérique pour des performances audio-visuelles, de la Danse, du Théâtre et des Live électroniques. I est directeur musical du projet Motion composer www.motioncomposer.com et est basé à Berlin où il est activement impliqué dans la scène des musiques improvisées.

Claudia Flammin

clo2danseuse, chorégraphe, directrice artistique de la Cie Alise, enseignantee. Etudie le sport à l’UFRAPS de Poitiers, la philosophie (Maîtrise de Philosophie à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne) puis vient à la danse (DEA en Esthétique et Arts du Spectacle à l’Université Paris 8 St-Denis). Initiée à la pratique de la danse contemporaine chez Odile Azagury (technique Carlson), elle est ensuite interprète en région Poitou-Charentes, pour Odile Azagury de nouveau, pour le metteur en scène Jean-Louis Hourdin… Elle s’oriente dès 1990 vers la technique du Body Weather Laboratory par des stages intensifs avec Min Tanaka (Japon), Christine Quoiraud et Frank van de Ven (France), Katarina Batatsaki (Pays-Bas) et Tess de Quincey (Australie). Elle enseigne cette pratique depuis 2000 (parution de l’article Body Weather Laboratory in Butô(s), CNRS, 2002, Paris). Elle propose dans cet esprit et de manière régulière des projets chorégraphiques permettant l’improvisation : Abécédaire dansé, Comptines Urbaines puis Champêtres, Les improvisites / suite en sites, Le corps sans organes, et expérimente les rouages de l’écriture instantanée en développant une danse à la fois ludique et terrienne créant une intimité avec les lieux. Depuis 1986, date de son premier solo, Le rond, elle crée plusieurs pièces chorégraphiques
en solo ou en duo, de format court : Bahloo, Movi(e)mento, Dua Donne Danza… dont le principal axe de réflexion se situe sur la nature de la relation avec l’autre interprète. Elle fonde avec la vidéaste Patricia Hillaire la Compagnie Alix à Paris en 1998 qui devient la Compagnie Alise en 2003, avec son installation dans le Comminges et son projet d’un travail de
Danse/Théâtre. En 2008, elle crée avec le dramaturge Youness Anzane. Maille à partir, fruit de plusieurs années de recherche, prend le sujet Kaspar Hauser comme point de départ d’un travail sur le sentiment d’exclusion,
mêlant danse, texte et objets. Avec le Club de prévention de St Gaudens elle monte une pièce chorégraphique avec 7 adolescents sur ce même sujet. S’installant dans la thématique de l’intimité, commence avec le film Danse à naître une recherche sur les problématiques de la féminité. Soror, en 2009 en est le second volet, trio pétillant. Puis en 2012-2013, elle explore avec la pièce X-time les dessous de la sexualité féminine. En même temps, elle commence un travail sur l’interprétation de personnages dansants et signe avec le musicien Laurent Rochelle une pièce chorégraphique et musicale (inspirée de l’œuvre d’Haruki Murakami), Dreaming of Kumiko, danses et autres rêves. 2015 débute la création
d’une pièce avec une danseuse, une plasticienne et une comédienne/clown pour village.

Yarol Stuber

FullSizeRenderActeur performeur et éclairagiste. Son intérêt pour le jeu d’acteur a commencé au collège. Il a étudié le théâtre à l’université de Nice où il suit la Licence Professionnelle Acteurs Sud. il y découvre le théâtre contemporain, la technique lumière et la culture occitane. Il collabore avec le Teatre de la Carriera de Claude Alranq ainsi que le Théâtre Interrégional Occitan. Il s’investit dans divers festivals comme Chalon dans la rue ainsi que des événements culturels tels que des carnavals ou fêtes traditionnelles Languedociennes. Par la suite il rejoint la ville de Toulouse où il suit la formation Acteurs Pluriels avant d’entrer dans la compagnie du Théâtre² l’Acte . En 2013 il participe à la clinique des aveuglés workshop organisé par Pierangelo Pompa pour l’Odin Teatret où il réinterroge sa pratique et obtient une nouvelle compréhension de l’art de l’acteur. En tant que technicien il travaille à Toulouse pour le Théâtre Garonne, Le Centre de Développement Chorégraphique ainsi que la friche industrielle Mixart Myrys et il accompagne plusieurs compagnies comme K. Danse en tant que régisseur lumière et technicien, parfois jouant et éclairant en même temps.

Science Animation Blog et Vidéo Reportage Semaine

logo science animationScience Animation Midi-Pyrénées est une association culturelle basée à Toulouse qui anime des lieux, des événements, des communautés et des projets pour rendre accessible à tous les sciences, les techniques et les innovations, et en particulier aux jeunes. Avec le concours de partenaires scientifiques, industriels et éducatifs, elle développe des expositions, ateliers, évènements, rencontres ou dispositifs interactifs.
Depuis plusieurs années, Science Animation Midi-Pyrénées place le numérique et l’innovation au cœur de ses missions, cofondant le programme des Investissements d’Avenir Inmédiats qui vise à diffuser la culture scientifique et technique par le numérique, notamment auprès des 15-25 ans. www.science-animation.org    Blog et Vidéo Reportage Semaine

Jean-Marc Matos

jmm2013 (2)Jean-Marc Matos est chorégraphe, co directeur artistique de la Cie K. Danse. Formé auprès de Merce Cunningham à New-York, il y côtoie la « post modern dance » (Judson Church). Il s’intéresse aux projets chorégraphiques qui mettent en lumière la confrontation entre le corps et les technologies numériques, afin d’en dégager une écriture corporelle porteuse de sens. Il a créé près de quarante-cinq chorégraphies présentées en France et dans de nombreux pays à l’étranger (Europe, Amérique Centrale et du Sud, USA, Canada, Maroc, Inde, Pakistan). Il est impliqué dans plusieurs projets transculturels et multidisciplinaires, dont METABODY, pour lequel il est un des partenaires co organisateurs. www.k-danse.net – kdmatos@orange.fr

Eugénie Petit

5d3d2e_bd4170cd1bdd465eaaf7564aa93beecd.jpg_srz_p_271_407_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srzArum-Eugénie-Marcelle Petit Raphat,
participe à des expériences artistiques collectives et pluridisciplinaires dans la ville de Poitiers et Toulouse dans différents cadres (lieux alternatifs, rue, résidence à l’étranger, institutions…) depuis 2007.
arts appliqués – arts visuels – peintures – beaux arts numériques et dessins animés – collectif pluridisciplinaire NUMERO 23 – théâtre – danse contact – concert
www.missninie.wix.com/felicy

Hocine Sj Rideaf

12046805_915008728567369_6896148258917323716_nHocine est au Kino pour « faire de l’art et s’exprimer ». En effet, il est caméraman et co-réalisateur sur trois projets au total. Il cherche aussi à faire des rencontres variées et dépasser la barrière de la langue. Lui même ne parle que la langue des signes : un vrai défi au Kino. D’ailleurs, n’aurait-il pas lancé le mouvement? Seul l’année dernière, il a été rejoint par plusieurs sourds cette année. En dehors de ce festival, ce toulousain est créateur multimédia et fait des recherches sur le son et la vidéo. Si vous voulez apprendre à signer « SJ »(son pseudo) regardez bien cette photo !

Julien Honnorat

foto honnoratMaître de conférences en Arts plastiques, Université Toulouse Jean Jaurès, 
Enseignant au Département Arts Plastiques et Design ainsi qu’à l’Institut Supérieur Couleur Image Design
Chercheur au LARA-SEPPIA (Laboratoire de Recherche en Audiovisuel – Savoirs, Praxis et Poïétiques en Art)

Claude Jeanmart

MADO -CLAUDEActuellement à la retraite. Professeur d’Arts Appliqués, Classe Prépa Arènes, DESS Multi Média
Faculté du Mirail. Constitution documentation sur les artistes contemporains pour
CRDP de Toulouse et Centre Pompidou.
Nombreuses animations de stages, sur la covariance, l’interchangeabilité des modes d’expression.
Expositions en France, Espagne, Italie, Allemagne, Japon, Suède, Colombie…. Prépare une exposition à Milan ( Cafés Littéraires ), à Barcelone ( Livres d’Artistes avec Jordi Cerdà), à Toulouse, Espace Roguet, le 19 Novembre, sur le thème des Corps Aveugles, Géantes et Répliques.

Programme

VENDREDI 27 NOVEMBRE 2015, 18H   BLOG et VIDEO REPORTAGE SCIENCE ANIMATION
SALLE LE CAP (UNIVERSITÉ PAUL SABATIER)
118 route de Narbonne, Métro : Université Paul Sabatier 31062 Toulouse
http://www.univ-tlse3.fr/02458043/0/fiche___pagelibre/Localisation (cliquez sur ce lien directement)

Zones d’Interventions Sensorielles 2 – Des artistes de toutes disciplines, inventeurs de tout poil et scientifiques de tous bords, proposent, à l’issue de cinq jours de recherche et création (23-27 novembre), une soirée inédite, le 27 novembre 2015.
Comme axe central, le corps, dans ses différentes dimensions sensorielles et perceptives.
Une thématique conjointe : corps contraint, lumière qui aveugle, lumière qui donne à penser.
Des interrogations autour du corps dans le monde d’aujourd’hui.
En lien avec le colloque « Art, écologies et nouveaux médias » http://metabody.k-danse.net/wp-content/uploads/2015/10/Programme-Arts-écologies-et-nouveaux-médias.pdf

La salle Le CAP devient un espace ouvert, propice à la découverte d’un processus en cours, d’une œuvre expérimentale, d’une expérience physique à vivre, témoin d’un laboratoire possible de nouvelles collaborations entre artistes et scientifiques.

L’action Metabody_Toulouse s’inscrit dans le contexte général du projet METABODY.
L’objectif étant de créer, sur Toulouse, une dynamique de liens d’échange et de collaborations s’intégrant dans les réalisations du projet global et en particulier lorsque sera accueillie sur la ville, au printemps 2017, une structure architecturale expérimentale ouverte à la présentation de spectacles, performances, résidences d’artistes, ateliers, installations, conférences, rencontres.

Philippe Baudelot

Philippe BaudelotExpert, critique et curateur spécialisé en arts numériques, j’interviens comme conseil et programmateur auprès de structures culturelles dédiées aux arts numériques en France et à l’étranger. J’accompagne des artistes, notamment chorégraphiques, dans leurs projets (regard extérieur, montage de productions, rédaction de dossiers). Je participe régulièrement à des temps de réflexion et à des ouvrages consacrés aux arts numériques.
http://digitalperformanceculture.blog.fr/ (peu actualisé, ces derniers temps)

Christophe Jouffrais

C. Jouffrais est chercheur CNRS à l’IRIT. Il anime un groupe focalisé sur les technologies d’assistance pour améliorer la qualité de vie et l’autonomie des déficients visuels. Ses projets récents ont permis de concevoir un système d’assistance à la navigation appelé NAVIG (http://navig.irit.fr) ou des tables collaboratives interactives permettant à des déficients visuels de comprendre des cartes géographiques (http://www.irit.fr/accessimap). Il a aussi développé, en collaboration avec M. Macé, un programme de recherche sur la simulation des implants rétiniens qui permettent de restaurer une forme de vision chez les non-voyants. Toutes ces recherches se situent dans le domaine des sciences et technologies cognitives. Elles se font en collaboration avec l’institut des jeunes Aveugles de Toulouse (CESDV-IJA) dans le cadre d’un laboratoire commun qu’il dirige (http://www.irit.fr/LACII).
Contact http://www.irit.fr/~Christophe.Jouffrais
Christophe.Jouffrais_AT_irit.fr (remplacer _AT_ par @)

Ambre Cazier

ambredanseuse-interprète
Très tôt, elle étudie la danse classique, contemporaine et la musique au conservatoire de Lille. Après seize ans de formation, elle obtient son Diplôme d’Étude Chorégraphique en classique. Arrivée à Toulouse, elle approfondie d’avantage les langages contemporains. Passe par Institut Supérieur des Art de Toulouse et art dance. Elle anime des ateliers d’expressions corporelles et aides au projet «Revolum» dansé par des enfants pour l’inauguration de l’œuvre de Jessika Stockholder, aux Abattoirs. Danse dans «et pendants c’temps là» et «je suis sortie car j’ai trouvé ça grand» de Cassandre Munoz et « crise élémentaire » avec shim sham cie. Elle crée et danse «anoxy» performance duo alliant danse et bodypainting. Passionnée par l’art numérique, elle rencontre Jean Marc Matos au travers d’un stage au sein de la compagnie K. Danse. En parallèle elle mène des ateliers vidéo et photo.
Par la suite elle danse avec la compagnie K. Danse pour «corpus média» résidence d’expérimentation/création danse interaction numérique à Lieu commun, «Fées³» et «Écholalie».

Claire Sauvaget

Artiste plasticienne (installation, vidéo, sculpture, créations sonores), membre active de l’association patch_work arts émergents. Marquée par l’individualisation de nos sociétés ainsi que par le travail, sa pratique et sa recherche artistique transforment les espaces quotidiens en oeuvre d’art, et nous interrogent sur notre manière d’être à l’heure accélérée de la vie urbaine actuelle. Expositions (sélection) : Poétique des Flux (Ciam la Fabrique, 2015), Futur en Seine 2015 (Paris), Mai Numérique 2015 (château de Malves-en-minervois), 20ème festival d’arts plastique de Carla-Bayle 2014, Festival Jardins Synthetiques 2014, Emergences 2013 (Toulouse), Festival Sonor 2012 (Nantes), festival Traverse Vidéo 2011 (Toulouse), Mozaic festival 2011 (RU) etc). De 2011 à 2014, rédactrice et animatrice de l’émission sur l’art sonore «Déambulations Urbaines» sur Campusfm Toulouse.  www.clairesauvaget.com

Mathilde Murat

Artiste plasticienne, Mathilde Murat explore par sa pratique de l’installation la frontière entre le corps et son environnement sensoriel.
Par une approche scénographique elle instaure des espaces immersifs dont la plasticité se co-construit avec l’expérience du corps.

patch_work arts émergents

logopatch_workorangepatch_work, arts émergents, est une association loi 1901 basée à Toulouse. Elle a pour but le développement de projets dans le domaine des arts contemporains, des arts numériques et de l’hybridation des pratiques artistiques (théâtre, danse et musique). Elle a vocation à produire, diffuser et questionner les arts émergents, afin de proposer à la région toulousaine une plateforme d’expérimentation, de recherche et de médiation dans ce domaine.  L’action de l’association se développe selon les axes suivants : production, diffusion, recherche-expérimentation, médiation-pédagogie.

41 rue des filatiers 31000 Toulouse
www.patch-work.fr
info@patch-work.fr

Contacts

K. Danse
kdmatos@orange.fr
www.metabody.k-danse.net
0611775456

 POLE CULTURE UNIVERSITE TOULOUSE III – PAUL SABATIER
culture@adm.ups-tlse.fr
www.ups-tlse3.fr
05 61 55 62 63

SALLE LE CAP
118 route de Narbonne, Métro : Université Paul Sabatier
31062 Toulouse

SCIENCE ANIMATION MIDI-PYRÉNÉES    BLOG et VIDEO REPORTAGE DE LA SEMAINE
Julie Poirier, Chargée de conception & médiation julie.poirier@science-animation.org 
Elodie Decarsin, Chargée de Projets Multimédia elodie.decarsin@science-animation.org
Observatoire de Jolimont – 1 avenue Camille Flammarion – 31 500 Toulouse
Tel : 05 61 61 00 06 – Port : 06 84 56 83 43